Histoire

Construction de la Tour

La construction de la Tour a été confiée à la famille d'architectes Keldermans. La première pierre a été posée en 1449, mais six ans après la pose des fondations, les travaux ont été suspendus pendant trois ans. Après leur reprise, la hauteur de la chambre des cloches a été atteinte en 1481, et la hauteur actuelle probablement en 1516.

 

Arrêt des travaux

Vers 1520, l'on a mis fin aux travaux. L'essor de Malines au XVIe siècle, appelé le « Siècle d'Or », a été tel que vers la fin du siècle, le projet d'achever la flèche de la Tour a refait surface. Mais il n'a jamais abouti, non pas en raison du coût astronomique de l'entreprise, mais à cause des guerres de religion. C'est en effet en 1585 qu'est survenue la Chute d'Anvers, un grave événement qui a précipité la fuite d'un grand nombre d'intellectuels et d'artistes vers les Pays-Bas rebelles.

 

Depuis, les palabres sur l'achèvement éventuel de la Tour se sont poursuivies sans relâche. Il n'y a cependant jamais eu de suite concrète, probablement parce qu'on craignait que le poids de la Tour achevée serait trop important. Finalement, après la Première Guerre mondiale, la Ville a définitivement décidé que l'édifice conserverait à jamais son aspect actuel.

 

La Tour tronquée, haute de 97,28 mètres, est entre-temps devenue le véritable symbole de Malines, et elle a été reconnue comme Patrimoine mondial par l'UNESCO.

  • Info diensten
foto's worden geladen...